Vintage-Ed
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 courriers Maddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthie
Admin
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 19/08/2013

MessageSujet: courriers Maddie    Dim 14 Mai - 20:59

Moulins le 14 de mai 1465,

Ma Bruette,

Voilà quelques jours que je suis arrivée à Moulins, quelques nouvelles s'imposent car je ne saurai négliger aucun membre de ma famille.
Je sais que vous êtes en raz campagne avec les éperviers et j'espere que notre Absalon à pourvu à ton confort. Je m'en soucie, mais en fait je ne devrai pas car il a toujours été un fils prévenant et je pense qu'il agira avec sa compagne tel qu'il le faisait avec moi, sans quoi il faudra le révoquer ma fille et me le renvoyer pour que je lui tire les oreilles.
J'ai pu rencontrer vos amis au bout du troisième jour ici. Ils sont charmants et pleins de projets. Ca me plait de cotoyer des gens entreprenant.Je goute à une nouvelle jeunesse depuis que j'ai quitté Bourg et je suis presque jalouse de la leur. Cependant je compte bien profiter de mes dernières années et ma santé pour vivre pleinement. J'ai hâte de rencontrer les membres de la Kumpania qui doivent tous arriver très prochainement. Mes avis qu'il y aura de l'animation ici, alors dépèchez vous d'arriver pour les voir.

Absalon m'a rapporté que ton père est souffrant. S'il est en mesure de voyager au moment de votre départ, il devrait venir pour voir toute la Kumpania ça lui ferai du bien. Transmets lui mes encouragements pour un prompt rétablissement et mon amitié à Zacharys et sa famille.

Tu l'auras compris entre ligne, je suis très heureuse de te revoir bientôt, avec Absalon bien sur .

Recois mon affection et que Dieu te garde et vous protège tous.

Maddie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edémias
Admin
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : Poitou

MessageSujet: Re: courriers Maddie    Sam 10 Juin - 16:13

De Ursicin Date d'envoi Le 27 Mai 1465 à 22h49
Objet missive d'ursicin
Expire le 18 Juin 2017

Très chère Dame,

J'espère que votre retraite dans le couvent c’est passée pour le mieux. Je vous avoue que cela m’a inquiété car je n’ai jamais eu de bons échos des couvents. J’espère que le vôtre fait exception.

Mon petit groupe a décidé de partir, plus tôt, quelque chose me dit que ça ne va pas aller, vous savez, ce sentiment qui vous dit, mange cette baies, caches toi, un prédateur arrive… Ce genre de chose qui me parle depuis que je me suis réveillé dans une forêt, transit de froid.

Au moins, Céline a retrouvé son sourire et son amour inavoué, j’espère qu’elle sera plus heureuse.

Ce qui me chagrine, c’est que je ne verrais pas ce fameux spectacle dont vous me parliez, ni votre fils… mais je reviendrai par ici quand j’aurais vu l’océan.

Peut-être mieux habillés.

J’espère que nous resterons en contact,

Prenez-soin de vous,

Et ne dites plus jamais que vous êtes âgées.

Amitieusement,

Ursicin.

_______________________________

De Ursicin Date d'envoi Le 30 Mai 1465 à 21h14
Objet Re: Re: missive d'ursicin
Expire le 18 Juin 2017

Dame Maddie,



Par cette réponse, je tiens à vous rassurer, votre missive m’est bien arrivée et sachez que je suis heureux de savoir que votre séjour au couvent c’est bien passé. Nous sommes entre un bosquet et une mine non loin d’un village nomé Aurillac ou quelque chose qui sonne comme ça. On ne doit pas être encore près de l’océan, on est ici pour Céline et son amie Alizea.

Je regrette que ma lettre fût confuse, disons qu’elle l’était aucun que mon esprit, qui je vous avoue n’est pas toujours très clair. Entre les bribes de souvenirs, le manque de sommeil et les questions, je ne sais plus ce que je dois penser et comment.

Celine va mieux, beaucoup mieux même si son bras ne retrouve pas sa mobilité. Elle dit que son ventre va bientôt gonfler et qu’elle espère pouvoir arriver à destination avant de ne plus savoir se déplacer. Je ne comprends pas trop ce qu’il va se passer, mais j’observe.

Je n’ai jamais eu d’autre sentiment qu’une amitié sincère vis-à-vis de Céline, mais je vous avoue que de voir son ami, son amant, son amoureux arriver et les voir ensemble m’a empli de joie… tout en me pinçant le cœur. Comme si on m’enfonçait une aiguille chauffée à blanc jusqu’au fond de mon âme.

Je vous rassure, ce sentiment tant à passer, c’est juste que ma moitié me manque, je pense encore beaucoup à elle.

Pour ne pas trop embêter mes compagnons de route, je marche un peu en retrait, j’observe la petite Lily vivre autour de ses parents. Céline m’a dit que je pouvais me rapprocher, que j’étais un ami, mais je vous avoue que j’ai peur de trop me confier.

Je suis gentil, poli, je ris avec eux, mais quelque chose ne va pas, quelque chose me fait encore du mal et me perd en pensée.

J’ai retrouvé quelques souvenirs, enfin quelques images furtives.

Je m’excuse encore de ne pas avoir été là après votre retraite au couvent, j’espère que vous me pardonnerez.

Je reviendrai vous voir, je vous le promets.

Des histoires à la pelle, si mon esprit s’en souvient.

Merci pour tout.

Amitieusement,

Ursicin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vintage-ed.forumgratuit.org
Edémias
Admin
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : Poitou

MessageSujet: Re: courriers Maddie    Sam 10 Juin - 16:27

Bonjour chers Ursicin,

Je t'écrit depuis Nevers. Nous y sommes depuis ce matin pour rencontrer la Kumpania, les amis de Zalome et Samsha. Nous repartons lundi à Moulins avec le gros de la troupe qui doit se rendre à Clermont, si j'ai bien compris ce que m'expliquait mon fils car les gitans apportent leurs secours à une personne qui souhaite déménager. D'ou ce déplacement.

Absalon, mon grand garçon, m'a dit avoir rencontré Céline hier au soir, où elle disait t' avoir faussé compagnie. J'en suis toute perturbée qu'elle t' ai abandonné à Aurillac. Céline a pris la route pour aller en Artois en ce moment même.
Comment vas-tu ? Pourquoi ne pas revenir auprès de nous et profiter de la compagnie de tous ici ? Si tu en as envie, je peux organiser un voyage à Aurillac pour te chercher mon garçon, afin que la route se passe bien. Il y a de la vie autour de nous, et en fait tu manques dans mon paysage mon chers. Je serai très heureuse de te revoir.

Quoiqu'il en soit , prends soin de toi afin que je n'ai pas à m'inquiéter pour toi, et pourquoi pas, acceptes de revenir me raconter les souvenirs qui te reviennent.

Avec mon amitié sincère et une belle bise

Maddie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vintage-ed.forumgratuit.org
Edémias
Admin
avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 24/10/2010
Localisation : Poitou

MessageSujet: Re: courriers Maddie    Mer 16 Aoû - 14:00

De Ursicin Date d'envoi Le 04 Août 1465 à 21h01
Objet Re: Nouvelles Expire le 20 Août 2017
Ma très chère Maddie,


Qu’il est bon de vous lire, qu’il est bon lire que vous allez bien ainsi que votre famille, il est tellement bon que mes yeux doivent scintiller comme la mer par une nuit de lune ronde.


Mes nuits sont peuplées d’étranges songes, d’autant plus étrange que je suis seul maintenant aux portes d’une ville qui se prénomme Anger.


L’un de mes songes, plus sombre qu’une sans lune, plus froid qu’une nuit d’hiver dans les forêts du Nord, une voix glaciale m’a susurré que vous ne repondériez jamais à ma missive, que je devais à jamais rester seul.


Mes amis m’ayant laissé seul, j’ai, j’avoue, eu très peur que vous ne me répondiez jamais. C’est pourquoi, ce soir, de chaudes larmes coulent le long de mes joues.


Je ne sais ce que je fais à Anger, j’ai rêvé de cette ville, peut-être est-ce un souvenir, peut-être est-ce juste les nuits passées à écouter les voyages des marins et des vagabonds…


J’espère que c’est une belle ville.


J’espère y trouver quelque chose, quelque chose d’intime, quelque chose de profond…


Peut-être me rejoindrez-vous ?


Profitez des beaux chemins, mes amitiés à votre famille.


Vous me manquez…


A très bientôt au bord de l’eau, sous les étoile.


Amiteusement,


Ursicin.





Répondre Archiver
--------------------

De Ursicin Date d'envoi Le 10 Août 1465 à 10h44
Objet Re: Re: Re: Nouvelles Expire le 27 Août 2017
Ma chère Maddie,


Qu’il est bon de vous lire, même si à mon plus grand désarroi toutes les nouvelles ne sont pas bonnes. Je vous prie, je vous en conjure, prenez grand soin de vous, ne voyagez plus tant que vous n’êtes pas rétablie.


Vous n’imaginez sans doute la peine qui m’envahirait si malheur venait à vous arriver et pour l’heure vous avez toutes mes pensées pour votre bon rétablissement.


Je suis installé dans une taverne d’Angers j’y ai rencontré des personnes sympathiques, d’autres beaucoup plus distantes. Il y a un port avec son lot d’histoires et de rencontres insolites.


Certains ont essayé de m’expliquer les raisons du conflit, dont la maire de la ville, qui m’est familière, qui a été fort désarçonnée pour mon désintérêt total pour les conflits qui déchirent les hommes et les femmes. Les gens ne semblent pas vraiment comprendre pourquoi je voyage mais ils ne se méfient plus.


Aujourd’hui le ciel est gris et d’ennui mon cœur s’emplit. Point de bateau, ils profitent de la marée disent-ils, une chose étrange à nouveau.


J’espère vous revoir très bientôt, ici ou ailleurs, mais en pleine forme, promettez-le-moi.


Votre Ami,


Ursicin.




_________________
Poitiers le 16 de Août 1465

Bonjour Ursicin,

Me voila rétablie et installée à Niort. La mairie m'a alloué une petite chaumière proprette et en assez bon état afin qu'il y fasse bon vivre. Cependant, le gout du voyage va immencablement m'appeler sur les routes alors elle risque de prendre la poussière d'ici à mes vieux jours qui me veront grabataire et donc sédentaire.

J'ai pris la route hier au soir et j'ai gagné Poitiers sans encombre. Je voyage sans emporter grand chose pour cheminer plus vite et légère. Demain Thouars puis l'Anjou. Je pense être samedi à Angers , si Deos le veut bien. Y seras- tu encore ? Je resterai quelques jours avant de revenir sur mes pas et rentrer pour le mariage de mon fils Absalon avec sa promise Erwany. J'aurai grand plaisir à te revoir et secouer un peu cette mélancolie que je sens en toi dans tes lettres. Dieu que tu fais triste Sire mon ami ! Il est grand temps que j'arrive je crois !
Surtout reste en place et attend mon arrivée et je te promets quelques pitchinettes et une ou deux papouilles pour te remettre en joie.

A bientôt

Amicalement

Maddie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vintage-ed.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: courriers Maddie    

Revenir en haut Aller en bas
 
courriers Maddie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exemples de courriers utiles
» Photos des Courriers Normands et Bus Verts
» Angouleme
» Historique bus vert
» Attention Faux mails Paypal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vintage :: Votre 1ère catégorie :: palier Absalon-
Sauter vers: