Vintage-Ed
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Melle : Un jour bien sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 16:54

Zacharys a écrit :

La journée avait terriblement bien commencé. Le soleil était au rendez-vous, aucun nuage à l'horizon. Le brun s'occupait de tous ses papiers et souriait de savoir qu'il aurait un peu de temps avec sa fiancée et son fils en cette fin de journée. Un regard par la fenêtre, le soleil commençait sa descente automnale. Il n'était pas très tard mais il restait juste assez de temps pour retrouver sa promise et son fils au jardin.
Avant même qu'il eut franchi la porte du bureau, un oiseau vint frapper contre la vitre. Les sourcils qui se froncent, il alla ouvrir à la bête et réceptionna le vélin qu'il lui apportait.

Au fil de sa lecture, le sourire du petit prince s'effaça. Les yeux se remplir de larme et le coeur se brisa lentement. Pire qu'un coup de couteau, c'était ce qu'il pouvait lui arriver de pire.


Citation :
De Absalon.
A Seigneur Zacharys de la Rose Noire


 Il m'est difficile de trouver les mots justes et emprunt de mansuétude afin de vous épargner la tristesse que vont vous infliger mes lignes. Je vous prie de croire en ma profonde sympathie et mon amitié, la même que je vouais à votre frère Arthur et vous demande pardon de vous annoncer que celui ci n'est plus.
 Je connaissais votre existence car il me parlait longuement de vous. Nous devons avoir le même âge environ, et souvent il me comparait à vous.

 Arthur ayant embarqué sur le Coule Raoul amarré au port de Bordeaux s'est trouvé piégé lorsqu'un pirate, pris de folie à fait feu pour le couler, la nuit du 08 au 09 octobre avant de s'acharner ensuite sur un autre bateau. Ygerne, son amie et moi même, marin occasionnel sur le foncet, alertés par la canonnade visant le port de Bordeaux, avons accouru vers les pontons et n’avons pu que constaté les dégâts, et récupéré notre ami parmi les débris de l'épave. Malgré nos efforts pour le soigner et le sauver, Arthur trop gravement blessé nous a quitté, nous laissant profondément attristé.

Le bateau pirate a été coulé par l'amirauté et le procès contre le capitaine de la Dame de Loire est en cours actuellement. Je vous joins ci après les détails de celui-ci.

Je ne sais que dire de plus, sinon que je pleure avec vous mon jeune ami et reste à disposition pour vous rencontrer et suis prêt à me déplacer pour cela, ou répondre à vos questions par courrier, s’il vous agréez.

Absalon.

La missive se froissa entre ses doigts et il ne put retenir ses larmes. Un mélange de colère et de tristesse l'anima. Un sentiment d'injustice, d'échec une nouvelle fois. Il était trop jeune, bien trop jeune pour mourir ainsi. Les deux frères avaient toujours adoré l'océan et l'océan avait fini par les séparer. Lui qui avait toujours voulu protéger son jeune frère, jusqu'à aller le récupérer en plein océan alors qu'une tempête martelait son bateau.

S'agenouillant au sol, toutes les larmes de son corps sortir et Zach se recroquevilla sur lui-même. Oubliant tout ce qui aurait pu embellir la journée, il ne ressentait que la douleur de la perte de son frère. Une belle journée devenue si sombre, au point qu'une rose s'était fanée.

Eldara passant devant le bureau de son seigneur, entendit sa détresse et s'empressa d'aller chercher la blonde qui pourrait, sans doute, ranimer son cœur rempli de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 16:56

Oussri a écrit :

Le petit garçon gambadait maladroitement sur ses petites jambes, s'extasiant de toutes les couleurs automnales, montrant du doigt les feuilles au sol, en ramassant une, puis deux, puis trois. Il en tendit un petit bouquet à la jeune rousse qui le veillait en souriant avant de retourner à la recherche de la feuille parfaite. La Lionne déposa les nouvelles trouvailles de son presque fils dans la besace de toile qu'elle avait eu la fine idée d'emporter dans le jardin du domaine de Melle. Elle avait emmené le garçonnet aux écuries pour l'habituer aux chevaux mais s'était doutée qu'il voudrait partir trottiner dans le grand jardin, surtout maintenant qu'il était paré de feu.

Elle jetait de temps en temps un regard au château, vers la fenêtre du bureau de son promis qui était enfin rentré chez eux. Elle savait qu'il finissait quelques paperasses avant de les rejoindre et elle songeait déjà combien il était doux de vivre ainsi, ensemble, en famille. Mais quand elle baissa les yeux vers l'entrée, elle constata avec une surprise inquiète que ce n'était pas Zach qui courait vers elle.

La jolie brune, capitaine de la garde du domaine, s'arrêta devant elle, un pli soucieux sur le front, le regard équivoque.


Dame... Le Seigneur Zach... Il a besoin de vous, maintenant.

A son visage, la Flamboyante comprit qu'elle n'avait pas à tergiverser plus avant. Elle tendit le sac à Eldara puis prit Miloh dans ses bras.

Miloh... Tu vas rester un peu avec Eldara. Elle va t'emmener aux cuisines, Raymonde te servira un verre de lait.

Elle le confia à la brune qui acquiesça de la tête à la demande silencieuse de la Lionne puis partit vers le château avec hâte. Le sang battait dans ses tempes alors qu'elle pressait le pas, courant presque. Elle parvint à la porte du bureau de son fiancé, légèrement essoufflée et perçut des sanglots. Sa moitié, son essentiel, son tout pleurait.

La Lionne entra sans frapper. Il ne releva pas la tête, sans doute trop à sa peine pour entendre autre chose que sa douleur. Elle se laissa tomber à genoux devant lui et vit la missive froissée à terre. Elle la lut, le souffle coupé sous l'irréalité de la situation. Elle n'avait qu'une chose à faire. La rouquine le prit dans ses bras alors qu'il s'agrippait à elle en s'effondrant un peu plus sur son épaule. Elle caressait ses cheveux, lui soufflait quelques paroles.


Je suis là... Zach... Je suis là...

Que pouvait-elle dire ? Rien ne pouvait consoler un coeur endeuillé, juste le temps.

Combien de minutes, combien d'heures restèrent-ils là, elle n'aurait su le dire. Son tendre semblait épuisé entre ses bras et elle s'écarta un peu de lui pour regarder son visage. Sa souffrance était marquée dans chacun de ses traits et elle déposa un léger baiser sur son front. Il fallait qu'elle parvienne à détourner son attention, mais aussi à lui apporter tout l'amour possible. Et pour ce faire, elle avait besoin de tout le soutien qu'elle pouvait obtenir.


Mon aimé... Nous allons avoir besoin de notre famille pour traverser cette épreuve. Dois-je leur écrire ou veux-tu le faire toi-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 16:58

Zacharys a écrit :

Le brun aurait voulu avoir la force de lui parler, de lui dire à quel point son cœur le faisait souffrir. Il s'agrippait à sa promise comme un singe à sa banane. Les larmes ne cessaient de couler sur ses joues. Il essayait d'écouter les paroles de sa douce mais il n'y avait que les mots lus qui raisonnaient dans sa tête. "Votre frère est mort" c'est tout ce qui passait. L'idée de ne plus jamais revoir sa petite tête blonde sortant de l'enfance, débutant l'adolescence et n'ayant pas vu la vie d'adulte. Voulant grandir trop vite...
Il l'aimait plus que de raison. D'un amour fraternel plus que sincère, il n'aurait jamais voulu le voir périr. L'ordre des choses voulait que Zach parte le premier et non Arthur. Aristote mettait de nouveau Zach à l'épreuve.

Soufflant pour évacuer la tristesse, il hocha la tête aux mots de sa fiancée et se leva. Essuyant la morve et les larmes avec un morceau de tissu qui trainait dans la poche de ses braies, le brun alla s'asseoir à son bureau.

Il prit plume et vélin et commença a écrire. La première personne qui lui vint en tête fut Lafa. Eh oui ! Il se permit d'écrire à la reine de France avec qui, lui et Arthur, formait une famille. A chaque fois qu'il ou qu'elle avait eu besoin, ils étaient toujours allés l'un vers l'autre. Quelque part, il ne savait pas si il devrait avoir la force de la maintenir debout ou si c'était elle qui de part son caractère et sa force qu'elle avait toujours eu, devrait le faire pour lui.
Le premier pli partit direction Sa Majesté.

La deuxième personne fut naturellement Datan, celui qu'il considérait comme un père et qui faisait partie de cette Famille reconstituée. En pensant à Datan, le brun se dit qu'il valait mieux écrire aux Eperviers. Tous devraient venir... Il avait besoin d'eux... besoin de leur soutien, besoin de leur force pour pouvoir trouver les mots, apaiser son coeur.
Voilà, le second pli partit en direction d'Aulnay.

Enfin, le troisième n'était pour nul autre que celui qui lui avait apporté cette terrible nouvelle.


Citation :
De nous, Zacharys de la Rose Noire, Vicomte de Melle,
A vous, Absalon,

Bien le bonsoir,

Je vous remercie de m'avoir prévenu... J'ai eu beaucoup de mal à lire vos mots... Je n'avais pas de nouvelles d'Arthur depuis un temps et je dois avouer que je m'inquiètais... Mes craintes étaient donc justifié... Je ne peu me satisfaire d'un procès lorsque l'acte à pris la vie de mon frère... La vie de mon frère de sang, le seul qui restait pour moi.
Il restait pour moi, le petit garçon que j'adorais voir grandir... Ma peine est trop grande pour l'heure. Je ne sais trouver les mots qu'il faut...

Vous êtes bien évidemment le bienvenu sur Melle. Je pense que nous allons nous rassembler en souvenir de celui qu'il était. Pour lui je ne craquerais pas...

Je vous remercie une nouvelle fois...


"Je ne craquerais pas" c'était donc raté. Cependant, il fallait qu'il reste fort devant son fils qui ne comprendrait pas pourquoi son père souffrait autant alors qu'ils s'étaient retrouvés. Un jour, il faudrait qu'il lui explique qu'il ne reverrait jamais son oncle. Mais cela nous le verrons plus tard, pour le moment, il retourna dans les bras de sa promise en ravalant ses larmes. Chose qui le faisait énormément souffrir de la gorge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 16:59

Absalon a écrit .

Reprendre la route m’apparut une évidence, puisque, avec le Coule Raoul, avait sombré mon engagement envers les capitaines Ygerne et Démias et j’en devenais désuet et à la recherche de nouvelles aventures.

La direction à prendre se profila sans qu’il n’y eu à chercher longtemps, il y avait cette tragédie qui m’avait laissé attristé et en colère, comme si ma vie serait à perpétuité pavée de deuils, même de ceux des autres, ces autres qui m’obligeaient à ne pas couper à une visite de courtoisie funeste mais morale.

Mon jeune capitaine avait de la famille, et elle devait être avisée du drame. J’optais de retrouver le frère plutôt que la mère, n’étant pas sûr d’avoir les épaules assez rembourrées pour éponger les larmes maternelles. Le frère ferait surement passer le message, en toute logique du moins.
J’avais préparé le terrain en envoyant un courrier à Niort plutôt qu’à la cour de Sa Majesté Lafa, n’ayant pas envie de fouiller ma mémoire pour trouver les tournures adéquates, exigées par l’étiquette pour annoncer à une Reyne, une nouvelle effroyable qui plus est. J’allais donc au plus simple, laissant ce soin au Vicomte de la Rose Noire .
Au retour de mon courrier, j’eus une invitation à Melle, le fief du frère d’Arthur, Zacharys, dont on me dépeignit un curieux portrait, assez décousu pour ma caboche encore en berne et en deuil de mon jeune ami, alors que je me retrouvais en terre Poitevine pour présenter mes condoléances à la famille. Dans mon bardas se trouvaient quelques affaires d’Arthur que je laisserai en héritage à ses proches.

J’avais récupéré du poignet d’Arthur un chapelet de perles de bois sombre que j’avais noué autour du mien en souvenir de nos moments passés ensemble, notamment sur ce marché à Bayonne , il y avait fort longtemps, où il avait acquis le grigri, le payant dix fois son prix à une pauvresse afin qu’elle pu s’acheter des chausses chaudes et se prémunir d’engelures.
Si j’avais passé seul la frontière Guyennoise à Saintes j’eus de la compagnie avec laquelle je poursuivrai le voyage, avec juste cette escale de quelques heures à faire chez « Zach », le fameux Zach si cher à mon ami, et pour lequel je faisais ce pèlerinage vers ses proches.
Je ne réalisais pas encore que nos chemins s’étaient séparés à jamais, même après être resté à son chevet jusqu’au dernier souffle …
J'hésitais quant à la conduite à adopter en devers Sa Majesté, mais peut-être ne la verrais-je pas, sauf si elle visiterai le front Thouarsais, et dans ce cas, j'aviserai s'il fallait me faire connaitre ou non ... C'était ma prochaine mission, me divertir avec les Poitevins à la frontière angevine ..
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:00

Oussri a écrit :

[Le soir endeuillé]

Un regard éteint sur le buffet, les coupes empilées, les gerbes de fleurs violettes déposées çà et là, les tentures noires pendantes aux murs du salon. Les domestiques avaient fait un ouvrage admirable, sous la supervision de la Lionne. Maintenant qu'elle n'avait plus rien à faire qu'attendre, elle sentait peu à peu ses forces s'essouffler. Cela faisait plusieurs jours qu'ils avaient appris la nouvelle. Plusieurs jours que les yeux d'Océan de son promis avaient perdu leur éclat. Plusieurs jours qu'elle s'investissait corps et âme dans le travail et les occupations pour oublier. Pour ne pas voir son fiancé sombrer.

Madame... Vous vous sentez bien ?

Les yeux de lac se tournèrent vers Raymonde, la cuisinière de Zach, qui l'observait d'un air inquiet. Portant la main à son visage, la Montagnarde essuya la larme qui perlait à son oeil puis posa une main rassurante sur le bras de la vieille.

Aussi bien que je l'puis en ces circonstances. Zach est prêt ?


Oui, madame, il arrive.

La Flamboyante hocha lentement du chef.

Bien, merci, Raymonde. Prévenez Eldara qu'elle peut faire entrer nos invités.

Zach la rejoignit une fois la cuisinière sortie. Sa fébrilité lui meurtrissait le coeur. Mais cette épreuve, il ne l'affronterait pas seul. Elle déposa un baiser sur sa joue et effleura le poignet du petit Prince, où était ceint le bracelet qu'elle lui avait offert autrefois. Leur famille arrivait et elle savait qu'ensemble, ils parviendraient à laver son âme de sa morbidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:00

Erwany a écrit :


La brunette était en ses terres lorsqu'un messager arriva.

De suite , à l'air grave de son intendant , elle avait su qu'il s'agissait d'une mauvaise nouvelle.

Le messager lui tendit un pli qu'elle ouvrit fébrilement.

Ce dernier était adressé à tous les éperviers et lui serra le coeur

Mais non , se n'est pas possible...se n'est pas possible !

Elle couru jusqu'à sa demeure , jeta quelques affaires dans ses sacoches

Dame? Elle se retourna et découvrit le regard inquiet de la femme de son intendant.
S'asseyant alors sur son lit , elle se laissa aller a pleurer

mon petit frère.... même s' ils n'avaient été élevé ensemble , elle avait noué des liens forts avec Zach et avait retrouvé le "petit" Arthur" avec joie et l'avait de suite considéré lui aussi comme son frère..

La femme de son intendant ne dit mot , elle prit les affaires personnelles de la dame , les plia soigneusement et les rangea dans un grand sac qu'elle descendit , le donnant à son époux en lui expliquant ce qu'il se passait.

Aussitôt ce dernier alla préparer le cheval de la dame.

Lorsqu Erwany descendit à son tour , ses gens étaient là les mines tristes

Dame , nous sommes désolés et... l'homme avait du mal a trouver ses mots . La jeune Ribemont posa une main sur celle de l'homme

Je sais mon ami , merci...Merci à vous tous pour votre sollicitude

Elle monta en selle et partit au galop en direction de la maison de son frère

Des larmes s'envolaient , la jeune femme ne parvenait pas a les retenir ...

La demeure de son frère n'était plus très loin. Elle s'arrêta un instant , il fallait qu'elle trouve la force en elle de soutenir son frère , elle devait être forte pour lui , pour Ouss pour le petit mais aussi pour Lafa.

Elle arriva devant la grille du domaine, laissa sa monture aux écuries et se présenta à la porte où elle fut reçue par la capitaine de la garde de son frère.

Elle attendit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:01

Absalon a écrit :

Je trouvais le Poitou guère changé, sinon que les villages manquaient de gaieté. Les enfants sous les parvis d‘église ou sous les enseignes d’artisans, discutaient par petit groupe ou se bousculaient mais sans un éclat de rire. Parfois, dans les rues poussiéreuses ils combattaient les " angevins " en se chamaillant car les dits "angevins" boudaient leur rôle, préférant jouer les héros, vaillants et indestructibles "gardes Royaux "pourfendant l’ennemi pour leur Reyne.

Il m’arrivait d’en sourire, sans que le rictus apporte de la grâce à mon visage aussi terne que la grisaille ambiante. La chape de nuage entrelaçait les paysages d’un linceul gris se confondant avec mon humeur endeuillé.

J’avais faussé compagnie pour quelques heures à Nadjka en l’avisant de mon escapade. En forçant l’allure j’aurai le temps de rendre hommage à mon ami et d’honorer l’invitation de son frère, avant de la retrouver à la frontière Thouarsaise.

Bizarrement j’avais l’impression de ne pas chevaucher seul vers Melle, car je sentais à tord ou à raison, flotter autour de moi l’aura du jeune Démias, m’accompagnant pour faire ses adieux à sa famille.
Foutaise aurais-je dis il y a quelques années si d’aucun m’avait parlé de "l’esprit des morts" qui accompagnent les vivants, mais c’était avant le deuil de ma femme et de mon fils. Depuis leur perte douloureuse, leur présence me hantait et me tenait debout.

Je n’eus aucun mal à me faire indiquer le domaine du Vicomte de La Rose Noire, et fut soulagé d’arriver à une heure descente devant la porte où une Dame attendait d’être reçue. Je lissais les plis de mon mantel pour en faire tomber la poussière, ôtais mes gants que je gardais dans ma senestre, avant de la rejoindre. Dans mon dos, un intendant s’occupait de mon cheval de louage. Le torse serré par l’appréhension des heures à venir, je me présentais à la visiteuse :

Bonjour Dame, je viens trouver Sa Seigneurie de la Rose Noire, je suis Absalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:02

Zacharys a écrit



Debout dans sa chambre, le regard rivé vers l'extérieur, Zach attachait soigneusement sa chemise à la seule lumière de la lune qui commençait à monter doucement dans le ciel. Les yeux dans le vide, ses pensées n'étaient plus. Ses gestes se faisaient machinalement, sans envie, sans passion, sans vie. Prévenu quelques minutes plus tôt par Raymonde qu'il était attendu, celui-ci s'était apprêté en vitesse comme il se devait. Le voilà confronté à la difficulté de recevoir lorsque le cœur n'y est plus.
Prenant une profonde inspiration, ses yeux se fermèrent sur le monde un instant avant de se réouvrir pour s'apercevoir que la dure réalité n'avait pas disparu. Il était toujours là, dans cette chambre, à porter le deuil de son jeune frère. Cela aurait pu être un cauchemar, un messager serait venu lui apporter la nouvelle que son frère dormait paisiblement à Talmont. Qu'il était toujours là, et le lendemain matin, le brun aurait été le chercher pour une virée en mer rien qu'à deux.

Toi et moi sur le Boumer, tu te souviens ? Toi et moi sur l'océan...

Le poing se serra sous la douleur que les souvenirs faisaient remonter. Il avait des projets, une famille, une promesse. Ceux-ci seraient rappelés ce soir. Pour l'heure, le jeune Vicomte sortit de sa chambre afin de rejoindre les présents. Un couloir puis un escalier plus tard, il retrouva sa fiancée sur qui il s'appuyait depuis quelques temps. Un baiser sur son front, il lui susurra à l'oreille d'une voix à peine audible :


Mon aimée, je te laisse accueillir nos hôtes... Amène-les dans le salon Océan... Il s'agissait du préféré d'Arthur...

Un instant silencieux s'installa après qu'il ait réussi à sortir le prénom de son frère.


Il n'aurait pas voulu que je choisisse d'autre endroit, sauf un peut-être... Cependant, à celui-ci, je m'y rendrai seul, plus tard.


Le brun n'arrivait pas à sourire pour rassurer sa promise. Il aurait voulu pourtant mais au vu des circonstances, c'était au-dessus de ses forces. Il s'éloigna, en silence, vers Raymonde qui se faisait petite dans un coin du hall d'entrée. Zach s'en voulait de ne pas savoir enterrer ses sentiments au plus profond de lui et de faire souffrir ainsi son entourage par sa propre douleur.


Raymonde, je tenais à vous remercier de prendre soin de Miloh durant cette période plus que sombre. Je vous ai toujours portée dans mon coeur depuis que vous êtes à mes côtés. Je ne saurais vous dire à quel point je suis reconnaissant que vous soyez restée à mes côtés.

La vieille cuisinière rougit aux mots du vicomte et inclina du chef pour lui exprimer tout son soutien. Le brun posa sa main sur son épaule et s'en alla dans le salon Océan. La préparation de cette veillée était primordiale pour lui.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:03

Erwany a écrit :

Elle regardait la pièce sans vraiment la voir.  

Les souvenirs du jeune Demias, pas assez nombreux malheureusement,   lui revenaient en tête.  

Un léger sourire effleura  ses lèvres alors qu'elle le revoyait , enfant, se réfugiant dans les jambes de son père, sourire vite remplacé par une montée de larmes.

Bonjour Dame, je viens trouver Sa Seigneurie de la Rose Noire, je suis Absalon.

Du revers de la main , elle essuya ses yeux , tentant de garder bonne figure

Bonjour Messire , je suis Erwany , soeur , demi soeur , soeur par alliance , soeur adoptive ... voila qu'elle ne savait plus  , en d'autres temps  elle n'aurait eue aucune hésitation  mais  sa tête refusait de fonctionner comme à l'ordinaire depuis  l'annonce de la perte d'Arthur, soeur de Zach et d...Arthur que s'était difficile de prononcer son nom  sans avoir le coeur serré



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:04

Absalon a écrit :

Dieu qu’il était difficile de soutenir le regard en larme d'une femme. Celui-ci n’en perdait pas sa beauté et les iris pur des sentiments de détresse qu’il exhalait, m’envoyait vers l’ondée impromptue et désagréable mais pourtant nécessaire et bienheureuse, qui lavera le paysage triste de la poussière faisant ployer à terre les tiges fragiles des herbes folles et des trèfles qui bordent le chemin d’une vie permettant qu'ils se redressent sans se briser.

 Je tachais de sourire vaillamment, maigre témoignage de ma compassion qui n’épanchera pas sa tristesse, tout comme les mots, forts inutiles qui me viennent à l’esprit et dont je sais qu’ils ne seront que d’un maigre secours :

Je vous présente mes condoléances les plus sincères, Dame Erwany, je fus un ami d’Arthur, rencontré lors d’un voyage maritime il y a fort longtemps.

  Je ne me souvenais pas qu’Arthur ai eu une sœur, juste Zacharys, ce frère de sang, mais peut-être s’agissait-il d’une parente de cœur issue de l'alliance plus récente à ma rencontre d'avec Arthur, de ses parents d’adoption. Cela ne minimisait en rien l’affliction de la jeune Dame et je me montrais réellement désolé.

 La maisonnée raisonnait de bruits multiples trahissant l’activité des employés du maitre des lieux, et dans un corridor, je pu distinguer des pas qui venaient vers nous, j'attendis auprès d'Erwany qu'on nous prit en charge en étendant sur elle un regard que je voulais réconfortant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:05

Oussri a écrit :



La jeune capitaine de la Garde se présenta à Erwany et Absalon, les saluant révérencieusement.

Dame, sieur, bienvenue à Melle. Je vous prie de me suivre.

Elle les mena près de notre jeune Lionne qui, malgré son coeur serré, présenta un visage aussi neutre que possible. Eldara rejoignit l'entrée, laissant l'hôte et ses invités seuls. La Flamboyante prit Erwany dans ses bras et déposa une légère bise sur sa tempe puis inclina du chef à l'attention d'Absalon.

Bienvenue, j'suis Ouss, la fiancée de Zach. Vous devez être Absalon. Je suis navrée de vous rencontrer en de telles circonstances.

Les pires circonstances. La Lionne joignit ses deux mains pour cacher leur faible, mais bien présent, tremblement. Elle devait se montrer forte pour sa famille, pour eux tous.

Je vais vous mener au salon Océan. Zach nous y attend... J'pense que votre présence lui fera le plus grand bien.

Elle l'espérait, du moins. Elle-même se sentait déjà un peu apaisée, les épaules moins chargées. Ce soir, elle ne serait pas seule à le porter.


_____________
[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=975918Ban4.png][/URL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:06

Erwany a écrit :

Sous le sourire bienveillant , la brunette devinait la peine de cet homme . L'éducation des enfants en ce monde lui faisait parfois oublier que les hommes n'en restaient pas moins des âmes sensibles et que si pour beaucoup , la froideur s'affichait volontiers , d'autres étaient dotés de sentiments.

Je vous présente mes condoléances les plus sincères, Dame Erwany, je fus un ami d’Arthur, rencontré lors d’un voyage maritime il y a fort longtemps.


Elle afficha un sourire , non celui dont elle se parait d'habitude , elle n'en avait pas la force mais ce faible témoin d'un peu de chaleur était sincère

Je vous remercie , navrée que l'on doive se rencontrer dans de si tristes circonstances


La capitaine de la garde les interrompit

Dame, sieur, bienvenue à Melle. Je vous prie de me suivre.

Elle inclina la tête envers cette dernière et la suivit jusqu'à Ouss. Lorsque les prunelles azures croisèrent celle de la lionne , la jeune femme du se retenir de ne pas fondre en larmes . Elle était venue soutenir son frère oui mais aussi Ouss sur qui , elle en était certaine , Zach s'appuyait.

Elle serra Oussri dans ses bras et lui murmura devinant le courage qu'il fallait à cette dernière

je suis là ma chérie , comptes sur moi


Elle s'écarta pour laisser la belle rousse accueillir Absalon .

Je vais vous mener au salon Océan. Zach nous y attend... J'pense que votre présence lui fera le plus grand bien.

Elle perçu un faible tremblement ... Elle posa une main sur celles de la lionne , seigneur que cela était difficile...
S'était à son tour de les soutenir dans cette épreuve , de se montrer plus forte, de tenter de soulager leur peine .

Un tendre sourire

Ca va aller ma chérie ... ca va aller Les mots se voulaient rassurants même si ils étaient sortis de sa bouche dans un tremblotement qu'elle corrigea pour reprendre une voix assurée.

Mais elle redoutait le moment qui allait arriver


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:07

Absalon a écrit ;

Sans que je ne me demande vraiment ce que je faisais là, parmi ces inconnus, je n’étais pas parfaitement à l’aise malgré tout. Je fus surpris que l’on m’accueillait aussi naturellement, moi l’étranger connu ni des uns ni des autres du clan d’Arthur. Cependant je partageais leur peine et peut-être cela seul justifiais ma présence ici. La cérémonie qu’Ygerne et moi avions organisée avait été spartiate par sa sobriété. Un rendez vous à trois, dont le plus jeune n’était plus qu’une âme vagabondant dans la hune et assistant à ses propres obsèques.
La dépouille du Démias se berçait à présent non loin de sa terre natale au rythme des courants, veillée par les coraux et les algues marines, au large de la frontière du Poitou, entre Saintes et Blayes.
J’avais salué l’employé de la maison à la façon militaire, pieds joint, bras plaqué contre mes jambes, en inclinant légèrement le buste, de façon un peu austère il est vrai, mais au jugé, avec la distance polie qui convenait, puis avais suivis ces Dames vers la maitresse de maison. Mentalement je me vêtis d’une cote dont chaque maille serait le garde-fou d’une douleur que je ne voulais pas voir surgir et qui , je le savais, ne manquerai pas de se tortiller entre mes entrailles pour briser ses entraves au profit de la situation si semblable à cette autre si lointaine, si présente..

Je m’inclinais respectueusement devant Ouss : Je suis en effet Absalon. Merci de me recevoir !

Ma voix chaude et grave était posée et en complète antonymie avec mes pensées qui luttaient contre la résurgence de souvenirs passés. Sans le savoir, les effusions d’Erwany et Ouss surent me distraire et je suivis ces dames dans le salon Océan glissant vers cette journée comme sur une lame d’écumes sans consistance. Ma cote de maille avait tenu bon et tiendrait fermé la boite de pandore.
Aujourd’hui je voulais prier pour Arthur, demain serai à nouveau pour les miens …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:08

Absalon"] Sans que je ne me demande vraiment ce que je faisais là, parmi ces inconnus, je n’étais pas parfaitement à l’aise malgré tout. Je fus surpris que l’on m’accueillait aussi naturellement, moi l’étranger connu ni des uns ni des autres du clan d’Arthur. Cependant je partageais leur peine et peut-être cela seul justifiais ma présence ici. La cérémonie qu’Ygerne et moi avions organisée avait été spartiate par sa sobriété. Un rendez vous à trois, dont le plus jeune n’était plus qu’une âme vagabondant dans la hune et assistant à ses propres obsèques.
La dépouille du Démias se berçait à présent non loin de sa terre natale au rythme des courants, veillée par les coraux et les algues marines, au large de la frontière du Poitou, entre Saintes et Blayes.
J’avais salué l’employé de la maison à la façon militaire, pieds joint, bras plaqué contre mes jambes, en inclinant légèrement le buste, de façon un peu austère il est vrai, mais au jugé, avec la distance polie qui convenait, puis avais suivis ces Dames vers la maitresse de maison. Mentalement je me vêtis d’une cote dont chaque maille serait le garde-fou d’une douleur que je ne voulais pas voir surgir et qui , je le savais, ne manquerai pas de se tortiller entre mes entrailles pour briser ses entraves au profit de la situation si semblable à cette autre si lointaine, si présente..

Je m’inclinais respectueusement devant Ouss : Je suis en effet Absalon. Merci de me recevoir !

Ma voix chaude et grave était posée et en complète antonymie avec mes pensées qui luttaient contre la résurgence de souvenirs passés. Sans le savoir, les effusions d’Erwany et Ouss surent me distraire et je suivis ces dames dans le salon Océan glissant vers cette journée comme sur une lame d’écumes sans consistance. Ma cote de maille avait tenu bon et tiendrait fermé la boite de pandore.
Aujourd’hui je voulais prier pour Arthur, demain serai à nouveau pour les miens …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:10

Ouss."]



Serrant la main de sa brunette dans la sienne, la Flamboyante les escorta jusqu'au salon Océan, où les attendait Zach. Elle passa distraitement sa senestre sur son estomac serré, inspirant doucement pour détendre sa poitrine compressée par cette stupide robe bleue qu'elle avait voulu porter en hommage à Arthur. Comme si le jeune homme se serait soucié de sa tenue.

Elle sourit douloureusement à leurs invités pour les inciter à attendre un instant à l'entrée du salon. Son fiancé avait plongé son regard bleu dans les flammes du foyer, loin, bien trop loin d'elle, bien trop loin d'eux. Se glissant près de lui, elle lia leurs mains pour le ramener doucement à elle.


Zach... Rwany et Absalon sont arrivés.

Elle plongea son regard dans le sien. Le lac et l'océan. A travers ses yeux, elle voulait lui confier tout ce qu'elle n'avait pas su dire ces derniers jours, tout ce qu'elle ressentait. Tout ce qui brûlait en elle. Qu'elle comprenait ce qu'il ressentait. Qu'elle était auprès de lui, quoi qu'il arrive. Qu'il surmonterait cette nouvelle épreuve. Parce qu'il n'avait pas à le faire seul. Et il n'aurait plus jamais à le faire. Elle voulait lui hurler à quel point elle l'aimait. Qu'elle était à lui, qu'elle l'avait toujours été. Qu'elle le serait, à jamais. Et ses yeux de lac le lui clamaient, sans pudeur, tant qu'ils étaient encore seuls. Elle savait qu'il avait besoin de ces confidences, qu'il avait besoin d'elle pour tenir. Qu'il avait compris tout ce qu'elle taisait, comme il avait compris tout qu'elle avait tu au début de leur relation.

Une légère pression de ses doigts sur les siens, elle effleura son menton d'un baiser. Geste oublié, tant répété autrefois.


Je vais les faire entrer.

Se détacher de lui l'étouffait toujours un peu, mais ce soir-là était pire que nul autre. Arrivée à la porte, elle présenta le salon à Rwany et Absalon.

Pardonnez-nous de vous avoir fait attendre. En vérité, le moment avait été intense mais court, et présenter ses excuses étaient la moindre des politesses. Entrez, il vous attend.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:11

Erwany"]


Sa main serrée dans celle de sa belle-soeur, elle lui avait sourit, bien maigre consolation en ces temps difficiles et s'était laissé guidée dans la maison de son frère.

Lorsqu'ils furent arrivés , Ouss les laissa un instant qui lui sembla une éternité.

Sa respiration se fit un peu plus rapide , elle ne savait encore comment réagir en de pareilles situations , bien sur son coeur lui saurait mais elle appréhendait.
Elle se tourna vers Absalon et lui murmura

Messire , auriez vous la gentillesse de m'offrir votre bras lorsqu'il nous sera permis d'entrer
Une supplique a vrai dire , la jeune femme avait peur que ses jambes ne se dérobent à la vue de son frère. A la vue du chagrin que ce dernier éprouvait


Pardonnez-nous de vous avoir fait attendre. Entrez, il vous attend.

Se..se n est rien Ouss



[url=http://imagesia.com/rouge-bis-aout-1464_1bfu6][/url
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:12

Zach"]




Vaste pièce assombrie par la nuit et les tentures sombres qu'avait dû mettre la maîtresse des lieux pour l'occasion. On pouvait voir, entre deux d'entre elles, des murs ornés de tapisseries bleues aux mouvements de vagues. Dans un coin, le duplicata de l'acte de propriété du Boumer. Symbole même des lieux, ce bateau était maître du salon océan. Bateau qui fut tout autant important dans le cœur du jeune Arthur. Cette pièce devait symboliser la liberté, l'envie de voyager, l'apaisement des sens. Ce soir, elle serait tout autre. Ce soir, elle apaiserait les cœurs endeuillés.
Les yeux perdus dans les flammes de la cheminée, le brun appréhendait le début de cette soirée. Il aurait voulu s'enfuir dans sa chambre et qu'on l'oublie. Ce n'était pas ce que sa fiancée avait prévu pour lui malheureusement. Il se devait d'affronter la réalité pour pouvoir avancer et construire.

Le son de la voix de sa promise le ramena à la dure réalité. Réalité qu'il aurait préféré oublier.



Zach... Rwany et Absalon sont arrivés.

D'un hochement de tête, il lui répondit. Ses yeux croisèrent les siens mais il n'y avait plus de vie. Du moins, il y avait comme une absence de flamme qui d'habitude attisait son regard. Lorsqu'elle tourna les talons pour faire rentrer les invités, son regard resta sur elle. Comme pour tenter de voir à travers son corps. Elle était capable de le porter mieux que quiconque et rien que ce détail prouvait qu'il ne s'était pas trompé sur la personne. Ils étaient faits l'un pour l'autre et rien ne pourrait les séparer. Un faible son inaudible sortit de ses lèvres.


Je t'aime...


Sa main passa dans ses cheveux et il se mit dos au feu. Mains dans le dos, il attendit que ceux, venus partager sa peine, rentrent dans ce lieu. Il aurait voulu leurs paraître fort mais cela lui était impossible. Un livre ouvert, c'est ainsi qu'on le voyait. Cependant, il ferait son maximum pour être "le pilier" ce soir.
_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:12

Absalon"]


Guidés par Oussri nous nous étions avancés plus avant, jusqu’à l’antichambre du maitre de maison et puis notre hôtesse nous laissa un instant seul Erwany et moi. Je ne détachais pas mes yeux de la femme la sentant troublé. Je savais que les êtres éprouvés par un évènement douloureux pouvait garder contenance et rester dignement debout quant ils se retrouvaient dans le faisceau d’un regard , alors je la regardais en lui souriant pour la rassurer. Je ne savais pourquoi je la trouvais touchante, ni pourquoi je baissais ma garde en me montrant aussi sensible et prévenant, quoique ..

Un cri étouffé par la cloison du plafond me fit lever les yeux. Des cognements feutrés révélaient une cavalcade d’enfant à l’étage et je frémis, mon cœur manqua un battement, et j’appelais d’une voix à peine audible: Médérick !

Je ne savais pas que c’était le petit Milho qui évoluait à l’étage, ne sachant pas que Zach avait un fils. Cependant je fus ébranlé et failli me retrouver aussi vulnérable qu’Erwany si elle ne m’avait pas sollicité à ce moment là :

Messire , auriez vous la gentillesse de m'offrir votre bras lorsqu'il nous sera permis d'entrer ?


Sa voix me ramena au présent, non ce n’était pas Mederick qui jouait là haut, il était mort ..mort ..mort ..
Mécaniquement je tendis mon bras pour y héberger la main gracile d’Erwany et plongeais mon regard dans le sien pour m’y noyer et donner le change à la culpabilité qui allait immanquablement me submerger si je laissais émerger mes souvenirs.

Quid de savoir qui portait l’autre en cet instant.

La porte s’ouvrit sur le salon Océan. Oussri, pâle et crispée nous invitait à entrer. J’avais posé ma senestre sur la main d’Erwany pour sentir la vie qui l’habitait et calmer ses tremblements que je sentais sur mon avant bras, ce qui eu le don de me faire reprendre contenance et je lui en fus gré même si elle ne devait pas en avoir conscience. Je joignis mon pas à celui de la sœur d’Arthur et la menait droit devant moi, d’un pas assuré, vers l’homme qui nous faisait face, dos au feu.
La pièce était assombrie par des tentures aussi tristes que l’atmosphère qui régnait en ce lieu, sujettes à entretenir la peine et je maudissais intérieurement cette coutume qui mettait la douleur en exergue. "Cet endroit ne correspond pas à Arthur", me dis-je, mais je ne pouvais décemment l’exprimer.

Je pris la main d’Erwany dans les miennes et la tendis à son frère, puis reculais de deux pas pour m’effacer pudiquement. Je n’avais pas à intervenir le premier dans ces retrouvailles …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:14

Erwany"]

Ma main se posa sur le bras offert. Les yeux plongés dans ceux de cet homme qu'elle ne connaissait pas mais d'où émanait un sentiment de douleur.
Elle la ressentait presque autant que la sienne. Elle esquissa un sourire comme pour leur donner du courage car , après tout , lui aussi même si il n en laissait quasiment rien paraître , avait de la peine.

Comment en serait il autrement ? Toute personne qui avait connu Arthur en avait . Cette petite flamme qui brillerait désormais au dessus de l'océan.

Voilà encore une raison de plus pour la jeune femme de détester la mer et le pouvoir qu'elle avait sur les hommes.
Cette mer qui lui enlevait encore un être qu'elle aimait....

Son corps trembla au moment d'entrer dans le salon. La main apaisante d Absalon la calma et ils avancèrent vers Zach . Son cœur se serra et les doigts se crispèrent un instant puis elle se reprit. Droite, refoulant ses larmes, un léger souffle s'échappant de sa bouche lorsque Absalon la laissa à son frère et se recula.

Elle le remercierait plus tard de ses gestes de soutien mais pour le moment , elle faisait face à son frère , face au chagrin fait homme bien que ce dernier tentait d'afficher une force qui , en cet instant , ne l'habitait pas.

Zach.... Elle s'avança vers lui et le prit dans ses bras. Ne pas laisser éclater ton chagrin fillette , reste forte pour lui lui répétait cette petite voix intérieure

Je voudrais inventer des mots pour soulager ton chagrin mais j'en suis incapable car il n existe pas de mot pour cette tragédie , je peux juste te dire que je suis là , pour toi , pour Ouss , pour Arthur... Tu peux ...Vous pouvez vous appuyer sur moi

Elle le serra dans ses bras


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:14

maximus"]

Un long voyage se devait d'être fait de l'Anjou au Poitou, sa divinité a refusé d'envoyer un simple pigeon, bien que ses pigeons roses, n'ont rien de simple, c'est pas tout les jours qu'on peut recevoir un pigeon rose...

Je devais me rendre à Melle, et transmettre au vicomte la lettre de la vicomtesse qui est toujours coincée en Anjou

Arrivant je m'annonçais au garde qui me montra le chemin, puis un autre à l'entrée du chateau, je trouvais un autre


Veuillez m'annoncer au vicomte Zacharys ou à dame Oussri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:15

Ouss."]



Laissant Zach accueillir leurs invités, la Lionne vint à la rencontre d'Eldara qui lui faisait discrètement signe depuis l'entrée du salon.

Madame, quelqu'un a demandé après le Seigneur Zach et vous-même à l'entrée du domaine.

Les autres étaient trop occupés à leurs retrouvailles pour prêter attention à elle pour le moment. Puis elle avait prévenu Zach qu'elle irait accueillir quiconque se présenterait à la grille du château. Elle hocha la tête vers la jeune brune, capitaine de la garde puis la suivit au dehors.

Elle avait oublié de prendre de quoi se couvrir, et l'air froid de la saison automnale la faisait frissonner. Elle fit signe aux gardes d'ouvrir la grille et s'arrêta devant l'homme qui ne lui disait rien, le visage marqué de fatigue.


Bonsoir, sieur. Je suis Oussri, la maîtresse de maison. Vous venez pour la cérémonie ?


_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:16

Zach"]



Le brun les regarda entrer. Ils seraient peu pour cette cérémonie mais au moins il s'agissait des vrais proches d'Arthur. Observant un instant sa dulcinée, puis sa soeur qu'il avait toujours portée dans son cœur. Un câlin, un simple câlin cela suffisait à panser sa plaie. Un vide que son petit frère avait laissé lorsqu'il était décédé. Un vide, semblable au néant, noir et profond. Ses bras s'enlacèrent autour d'elle, il avait envie de craquer, de tout lâcher. Sa promesse raisonnait dans sa tête : "Ne verse pas de larmes pour moi, souris, accroche-toi"
Ses yeux se fermèrent un instant, écoutant ses mots.


Je voudrais inventer des mots pour soulager ton chagrin mais j'en suis incapable car il n existe pas de mot pour cette tragédie , je peux juste te dire que je suis là , pour toi , pour Ouss , pour Arthur... Tu peux ...Vous pouvez vous appuyer sur moi

Presque naturellement, le sourire se dessina et il vint poser son front contre celui de sa soeur. Tout bas il lui murmura :

Ma soeur... ma très chère soeur, tes mots me touchent plus que de raison. Arthur aurait aimé, j'en suis certain, te connaître plus. Tu es une personne avec du coeur. Merci...merci sincèrement de ta présence...

Son regard se posa sur l'homme resté à l'écart.

Messire Absalon, je suis ravi de vous revoir. Notre entrevue sur Poitiers fut courte mais intense. Je vous remercie d'être présent ce soir.

Il observa sa fiancée sortir, certainement une autre personne devait venir.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:16

Maximus"]

A l'arrivée de la dame, j'inclinais légèrement la tête en guise de respect,

Le bonjour Dame, je viens de la part de la vicomtesse de Montreuil Bonnin, elle est coincé au front et sa blessure ne l'aide pas se déplacer facilement

Elle envoie cette missive au vicomte Zacharys.


Puis je lui tendit la lettre

Citation :
Cher Vicomte, Cher ami, Zach!

Quand Absalon m'a annoncé la nouvelle dans une de ses lettres je n'ai pu croire mes yeux, je n'ai pu croire que Arthy nous a quitté, c'était un enfant plein de vie, parce que oui je le voyais toujours comme un enfant bien qu'il était un jeune homme rempli de vertus et de principes, mais comment ne pas l'être? c'est le fils d' Ed... voila que nous avons perdu le père, nous devons maintenant supporter la perte du fils...

Je suis sincèrement navré de ne pas pouvoir être avec toi en ces moments durs et pénibles, mais sache que tout mon coeur est avec toi. Et je ne doute pas que Ouss fera le nécessaire pour t'aider à surmonter cette période difficile.

Toutes mes condoléances cher ami, que son âme repose en paix et que le très haut te donne la force pour supporter tout ça.

Toutes mes amitiés

Iseult d'Aragon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:17

Erwany"]

L'étreinte était sincère et chaleureuse comme seul un frère pouvait en donner.

J'aurais moi aussi aimé le connaitre plus.

Je me  reculais pour céder la place à Absalon , laissant aux deux hommes une distance raisonnable afin de ne pas entendre ce qu'ils se disaient.

Je regardais cette pièce en me remémorant  le trop peu de souvenirs que j'avais d'Arthur, de ce petit enfant vu pour la première fois dans les jambes de son père  à  sa dernière visite  en Poitou.

Les larmes me montèrent  et je me retournais  afin de les essuyer en toute discrétion .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absalon



Messages : 44
Date d'inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   Dim 1 Jan - 17:18

Absalon"]

Alors qu’Erwany et Zacharys s’étreignaient ma conscience se dissipait en questionnement. La vie est-elle écrite d’avance ? Fallait-il voir la fatalité dans la disparition des êtres chers ? Quelle marge de manœuvre avions nous sur notre propre destin ? Pouvions-nous nous jouer des aléas de la vie selon les choix que nous opérions ? Etions-nous les pions inconscient d’un jeu de rôle sorti d’un cerveau dérangé et sans état d’âmes pour le devenir de ses créatures ? Et qu’en était-il de cet Eden solaire après la mort ? S’agissait-il d’un autre palier dans lequel nous serions encore éprouvé tels des marionnettes désarticulées et dénuées de moyens pour influer sur notre destin autrement qu’en suivant une ligne de vie préétablie ?...
D’un geste de la dextre dans le vide j’effaçais le cours de mes pensées comme on chassait une mouche importune. La sœur du capitaine Démias s’était écartée, et je saluais respectueusement son frère en posant ma dextre sur mon buste, me courbant avec déférence devant lui :

Vicomte Zacharys, je suis honoré de vous revoir. Je garde le souvenir d’un jeune homme dévoué aux autres et généreux, fier de ses origines et de son frère. Il est bon nombre de fois où j’ai souri car avec sa jeunesse, il à su m’émouvoir par la force de son caractère et de ses valeurs. C’est le souvenir que je garderai de lui. Il m’aura fait comprendre que nos émois ne sont pas une faiblesse, mais la traduction de notre humanité. C’est pourquoi j’ai tenu à venir ce jour, et vous remercie de m’avoir invité à la cérémonie.

Je me courbais à nouveau avant de m’écarter pour voir arriver la suite des évènements ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Melle : Un jour bien sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Melle : Un jour bien sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le 6 - 9, un bien agréable jour ...
» Une idée positive par jour.
» Un jour.... une R5 Turbo tu auras...
» humour de blague bien bonne
» Il faut bien qu’un jour . . . . [JPh CASPAR]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vintage :: Votre 1ère catégorie :: palier Absalon-
Sauter vers: